Le financement participatif

Le financement participatif (crowdfunding)

Le financement participatif ou crowdfunding est un système qui permet de « collecter des apports financiers d’un grand nombre de particuliers » via une plateforme sur internet, dans le but de financer un projet.

Le financement participatif ou crowdfunding (« financement par la foule ») est un système qui permet de « collecter des apports financiers d’un grand nombre de particuliers » via une plateforme sur internet, dans le but de financer un projet artistique ou entrepreneurial.

Il existe différents types de financements participatifs :

  • Le don (« donation-based »)

Don monétaire à un projet (souvent associatif ou issu de l’économie sociale et solidaire) sans contrepartie ou contre des contreparties symboliques. C’est le type de crowdfunding le plus ancien et qui s’apparente au mécénat.

Exemple : HelloAsso…

  • Le don avec contrepartie non financière ou don contre don (« reward-based »)

Don monétaire à un projet en échange de contreparties non financières (en rapport avec le montant de la participation). Ces contreparties peuvent prendre la forme de remerciements, d’objets divers, de rencontre avec l’équipe, de l’envoi du produit en exclusivité avant sa commercialisation… Ce type de financement participatif est souvent utilisé comme un moyen pré-vente de produit car il permet à l’entrepreneur d’obtenir de l’argent (fond de roulement) qui lui permettra de financer le démarrage de l’activité de son entreprise. Ceci peut également constituer une preuve de marché (preuve qu’il existe un marché pour ce produit), ce qui facilite la recherche de nouveaux investisseurs.

Exemple : Kickstarter, Ulule, KissKissBankBank, MyMajorCompany…

  • Le prêt participatif (crowdlending)

Prêt d’argent entre particuliers, de particulier à entreprises, ou micro-crédits à un taux inférieur à celui des banques pour un financement allant de 1 à 5 ans en moyenne.

Exemple : Prêt d’Union (prêts entre particuliers), Bolden, Unilend (prêt de particuliers aux PME), Lendosphere (développement durable)…

  • Le financement participatif en capital ou equity crowdfunding (« equity based »)

Financement en échange de contreparties financières (si la société dégage des bénéfices ou lors de la revente de parts). Ce mode de financement permet la prise de participation en actions et donc l’entrée au capital de l’entreprise (les investisseurs deviennent alors actionnaires de l’entreprise).

Ce mode de financement permet aux entrepreneurs de lever des fonds plus rapidement qu’avec les modes de financement traditionnels.

Exemple : Wiseed, Anaxagogo, SmartAngels…

Exemple de projet Kickstarter

Né aux USA, le crowdfunding, qui commence seulement à se démocratiser en France, est un nouveau mode de financement qui présente de nombreux avantages, notamment la facilité et la rapidité de lever des fonds. Sachez cependant, qu’à l’instar d’un concours, une levée de fonds via une plateforme de financement participatif se prépare et demande un projet clair et mûrement réfléchi (business model viable, voire un prototype) !

Au delà de l’aspect financier, le crowdfunding peut avoir d’autres vertues comme nous l’explique Vincent Ricordeau, co-fondateur de KissKissBankBank :

« Venus chercher de l’argent, ils repartent chargés d’un bagage plus subjectif et plus émotionnel : une confiance en soi décuplée et la sensation d’un optimisme partagé »

Camille Gay

Camille Gay

Fondateur d'Hexagonn et co-fondateur de Graines de Startup, passionné par les nouvelles technologies et le monde des startups, j'accompagne des entreprises et porteurs de projets innovants et les conseille en stratégie d'entreprise, informatique et webmarketing.

Suivez-nous

Pin It on Pinterest

Partager cet article

Partagez cet article avec vos amis !