Incroyable, il fait des études et monte sa startup !

Depuis que vous êtes tout(e) petit(e), vous avez gardé cette petite idée en tête de réaliser un jour un projet qui vous tient à cœur. Et plus le temps passe, plus vous vous dîtes que cette petite idée pourrait bien devenir un vrai business…

Depuis que vous êtes tout(e) petit(e), vous avez gardé cette petite idée en tête de réaliser un jour un projet qui vous tenait à cœur. Et plus le temps passe, plus vous vous dîtes que cette petite idée pourrait bien devenir un vrai business tellement vous aimeriez vous investir à fond dans ce projet ! Seulement voilà, si vous avez le nez dans vos études, faut-il vraiment vous lancer ?

« La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer » – Peter Drucker

 

étudiants
Bien qu’il n’y ait pas d’âge pour se lancer dans l’entrepreneuriat, il est beaucoup plus facile d’y arriver lorsque l’on a peu à perdre (famille, travail, et autres responsabilités…). Par conséquent, quoi de mieux que les études pour cela ?

 

Un esprit neuf, peu formaté et ouvert

Les études sont un cadre idéal pour commencer ses premiers pas : vous avez souvent plus de temps qu’une personne en activité, et une manière de réfléchir beaucoup plus ouverte. Car, bien que des compétences techniques et commerciales soient nécessaires pour monter une entreprise, ce seront votre adaptabilité et votre ouverture d’esprit qui feront la différence.
Le monde de l’entrepreneuriat attire de plus en plus de jeunes, et on ne compte plus le nombre de réussites à la sortie des études (pour n’en citer qu’une, la startup française SensorWake par exemple). N’ayez pas peur de vous lancer dans votre projet, il y a même de fortes chances que vous trouviez d’autres personnes aux mêmes ambitions que les vôtres autour de vous.

 

Des formations adaptées à l’entrepreneuriat

Conscient du besoin croissant de promouvoir l’entrepreneuriat, la plupart des écoles et des universités se sont adaptées pour permettre aux étudiants d’effectuer un cursus « création d’entreprise », ou de compléter le leur avec une formation entrepreneuriale.
Ces formations sont souvent complètes et vous permettront d’acquérir des notions en comptabilité, finance, commerce et gestion de projet. Cela peut être un vrai plus pour booster votre future entreprise, et vous faire conseiller par des spécialistes du domaine.
Voici pour Montpellier un exemple de quelques formations gratuites ou payantes en création d’entreprises :

  • Formation « CEI/MPI » (IAE de Montpellier) [gratuite]. Possibilité d’un double diplôme pour les étudiants de Polytech’Montpellier.
  • Formation « EPME » (ISEM –UFR AES) [gratuite].
  • Cursus « Entrepreneur J » (Sup de Co Montpellier) [payante].

Ainsi, n’hésitez pas à lier l’utile à l’agréable en couplant vos envies entrepreneuriales et vos études car peu importe la finalité, ces doubles compétences seront toujours un bonus pour votre future vie professionnelle.

 

Des statuts spéciaux pour motiver l’initiative étudiante.

Depuis l’année dernière, des dispositifs ont été mis en place pour aider les étudiants à créer des entreprises, souvent à fort potentiel de croissance.
Le plus important d’entre eux est sans nul doute le statut « Étudiant entrepreneur ».
Ce statut offre de nombreux avantages en plus de décerner en fin d’année le diplôme national D2E (Diplôme étudiant entrepreneur).
Il permet notamment d’avoir :

  • un suivi personnalisé par des professionnels de l’entrepreneuriat qui sauront conseiller pour un encadrement optimal du projet.
  • un accès à toutes les informations et aides délivrées par le PEPITE (Pôle Etudiant Pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat) auquel est rattaché l’étudiant.
  • la possibilité de signer un contrat avec un établissement lié à la création d’entreprise (couveuse, incubateur, etc…) et ainsi d’avoir droit à toutes les aides associées.

Cela permet à l’élève de conserver son statut d’étudiant, même s’il crée sa boite durant l’année de son D2E (et donc de conserver les bourses d’études, les avantages étudiants, etc…).
Pour finir, vous bénéficierez de conditions optimales pour permettre à votre projet de prendre forme dans les meilleures conditions !
Vous pouvez aller faire un tour sur le site de l’éducation nationale pour plus d’informations en cliquant ici.
Pour conclure, être étudiant n’est pas un frein à la création d’entreprise, bien au contraire ! Il s’agit du moment où tous les rêves sont possibles et réalisables, et pour lesquels vous serez à même d’y consacrer un maximum de temps. En outre, tous les avantages qui vous sont proposés ne pourront que donner un sacré coup de pouce à votre projet qui, qui sait, deviendra peut-être la startup dans le vent de demain ? 😉

héros études

Romain TAUPIN

Romain TAUPIN

Ingénieur de formation doublé d'une compétence en management et création de startups, je suis passionné par l'entrepreneuriat et le conseil.
J'accompagne des projets innovants dans leur développement et leur structuration (gestion, management humain et opérationnel, business model, etc...).

Suivez-nous

Pin It on Pinterest

Partager cet article

Partagez cet article avec vos amis !