Idée startup

The BIG Idée

Vous avez du mal à trouver THE BIG idée ? Cet article est fait pour vous.

Pour mon premier article sur Graines de Startup, je tiens à développer un sujet qui me tient à cœur : l’idée au travers de 7 grands principes.

Depuis que je suis tombé dans la marmite de l’entrepreneuriat, j’ai toujours cherché l’Idée avec un grand « I ». Certains disent qu’il faut chercher pour trouver, d’autres disent qu’ils ont passé leur vie à chercher sans rien trouver… Au fur et à mesure, j’ai compris que mon énergie ne devait pas ce concentrer sur la recherche d’une l’Idée avec un grand « I », mais sur l’exécution d’une idée avec un petit « i ».

Personnellement, aujourd’hui je cherche donc à valider ou invalider la trentaine d’idées qui se trouvent régulièrement mises à jour dans mon carnet Evernote.

 

Comment faire émerger une idée ?

J’ai remarqué que beaucoup de personnes ont du mal à être créatives et à trouver des idées. C’est dommage, car il faut bien voir que l’idée n’est que le premier pas d’un long voyage…

Déjà, de quoi ce compose une idée ?

Idée = Problème + Solution

Pour ceux qui auraient du mal, je peux vous donner cette petite astuce :

« Si vous passez plus de 5 minutes à faire quelque chose, c’est qu’il y a un problème à résoudre. » Pierre Valade, CEO de Sunrise

Pour le résoudre, si vous manquez vraiment d’imagination, cherchez à adapter des solutions qui ont marché ailleurs.

Par exemple, si vous passez une semaine à trouver un plombier pour venir réparer votre cumulus d’eau chaude, essayez de voir si ce qu’a mis en place AirBnb pour les appartements ou Uber pour les taxis ne pourrait pas s’adapter à votre problème.

Ce n’est pas parce qu’une entreprise a trouvé une solution à un problème que vous devez vous arrêter là. La solution à un problème c’est la raison d’être d’un marché concurrentiel : des entreprises avec des produits différents pour des clients aux besoins différents. Bien comprendre votre client sera la prochaine étape de votre réflexion.

 

Comment organiser ses idées ?

Personnellement, j’utilise « Evernote » depuis plus de 5 ans. Je n’utilise que 1/10ème de ses fonctionnalités et pourtant cela me suffit amplement.

J’ai également un carnet dédié à mes idées, et chaque idée que je développe a son propre carnet avec des sous-carnets. Par exemple:

« idée »
– Marketing « idée »
– Business model « idée »
etc.

erver1
Carnet idées dans Evernote
erver2
Carnet détaillé d’une idée sur Evernote

 

Au niveau de l’organisation des idées, il est intéressant d’utiliser un logiciel de cartes mentales. Cela vous permettra de conceptualiser votre idée de manière logique.

Pour cela j’utilise « XMind » qui est un outil gratuit. Vous pouvez voir ci-dessous ce que cela donne quand vous poussez la réflexion.

mindjet
Vue partielle du logiciel Mindjet poussé dans ses retranchements

 

 

Sachez décrypter la réaction des autres

L’idée n’est magique que pour son concepteur. Si la magie se transmet, creusez l’idée.

Faites bien attention de noter la moindre critique et essayez de comprendre le pourquoi de cette critique. Les interrogations sont souvent bon signe, elles permettent, pour ceux qui les posent, d’approfondir le niveau de réflexion que vous avez atteint sur votre projet.

 

Parlez de votre idée

S’il y a bien un truc qui me parait fondamental, c’est bien de parler de son idée. Bien sûr si votre idée est brevetable ne parlez pas de votre brevet (!), mais de ce qu’il apportera au quotidien à vos futurs clients. À partir de là, il n’est pas recevable de refuser de parler de son idée…

« On va me la piquer si j’en parle »

Les gens ont que ça à faire… Non franchement, revenez sur ce qui vous motive dans cette idée : seriez-vous capable d’avoir cette motivation alors que ce n’est pas votre idée ? Au pire si vous arrivez à transmettre cette motivation vous trouverez des associés…!
Pensez-vous vraiment vous lancer tout seul ?

« Il ne faudrait pas que ça tombe dans l’oreille de mes concurrents »

Pour avoir des concurrents, il faut avoir une entreprise. Au pire ils vous financeront pour développer l’idée…

A noter qu’il arrive très souvent que quelqu’un ait déjà eu votre idée. Une même idée donnera deux entreprises totalement différentes… Si un jour vous rencontrez quelqu’un qui à déjà eu votre idée, parlez lui comme au Saint Père : il pourra répondre à un grand nombre de vos questions.

 

Essayez de simplifier au maximum votre idée

Une startup est tellement complexe que si votre idée l’est aussi vous ne vous en sortirez jamais…

Idée complexe = besoin de ressources ÉNORMES et pas de revenu avant un moment…

L’idéal pour s’en rendre compte et d’établir un business model canevas.

bm
De l’idée au business model canevas

 

Travaillez sur la qualité plutôt que sur la quantité

Travailler la qualité c’est s’affirmer comme leader et montrer son sérieux aux autres : si vous exigez le meilleur, votre entreprise sera exemplaire.

 

Soyez toujours présent

Enfin, encore un dernier conseil qui me paraît évident : investissez-vous ! Vous seul avez la vision nécessaire pour atteindre le succès, personne ne pourra vous remplacer. Vous allez avoir rapidement besoin d’être présent 7j/7 et 24h/24 sur votre projet. Si vous avez actuellement un job, commencez à préparer votre sortie… lancez-vous à 100% sur votre projet et profitez du chômage pour avancer ! N’oubliez pas que vous seul saurez motiver vos collaborateurs. Votre leadership sera à l’image de votre investissement personnel. Je peux vous dire par expérience que c’est LA condition sine qua non à votre succès.

Arnaud LOPEZ

Arnaud LOPEZ

Avec tous les jours une nouvelle idée d’entreprise depuis 5 ans, j’ai décidé de partager mes connaissances sur le sujet. Mes domaines de prédilection sont axés sur le digital, mais j’aime aussi intervenir sur des business plus classiques. Mon activité la plus passionnante reste de réfléchir avec les entrepreneurs sur leurs projets !

Suivez-nous

Pin It on Pinterest

Partager cet article

Partagez cet article avec vos amis !